DATES

du 04 mars au 6 mars
Visioconférence

PUBLIC

Cette conférence propose une lecture originale du trauma interpersonnel et ses répercussions. Elle est destinée aux professionnels de la psychothérapie et plus largement, à tous les professionnels de santé dans une démarche de suivi ou d'orientation des patients. 

Proposée en ligne dans un format inédit :  

  • Dés le 1er jour, vous accéderez en libre service depuis notre plateforme à un enregistrement vidéo traduit en Français (3H00).
  • Le samedi 6 mars à 13H00, vous pourrez assister au regroupement en direct avec Ellert R.S. Nijenhuis (1H30) , les échanges seront traduit en direct par Catherine Clément.

 

PRÉ-REQUIS

Aucun

THEME

De la passion à l'action : Une approche enactive du traumatisme interpersonnel et de sa résolution

Nous aspirons et nous nous efforçons avant tout de préserver notre existence. Atteindre cet objectif est généralement une lutte. Comme d'autres organismes, nous existons dans des conditions précaires. En effet, nous avons des besoins que seul un environnement approprié peut satisfaire. Si notre environnement comprend des "choses" qui nous sont utiles, il comprend aussi des objets, d'autres sujets et des événements qui peuvent nous nuire. Une autre difficulté est que nous avons de multiples aspirations, dont certaines peuvent être opposées. Nous aspirons et nous nous appliquons à manger, boire, nous détendre, dormir, explorer, nous attacher, créer des liens, aimer, faire l'amour, comprendre. Sous la menace, nous sursautons, nous courons, nous nous figeons, nous nous battons, nous "faisons le mort". Nous sentant fragiles, nous avons faim de pouvoir. Intégrer ces différentes aspirations peut être une action des plus difficiles.
Nous nous engageons dans une action lorsque nous sommes parvenus à obtenir ce qui nous est utile ou à éviter, ou à nous débarrasser, de ce qui nous nuit. Lorsque des puissances extérieures à nous, nous influencent plus que nous ne pouvons les influencer, nous nous engageons dans une passion, avec la mort comme extrême.
Les menaces qui peuvent se manifester dans notre existence et mettre en péril notre bien-être appellent une action, mais elles peuvent aussi déclencher une passion. L'ignorance consiste à ignorer les périls et leurs conséquences. Cette passion comprend des comportements tels que regarder ailleurs, sous-estimer les dangers ou minimiser les risques, rester naïf. La fragilité signifie être et se sentir confus, accablé, impuissant, blessé. Elle se manifeste, entre autres, par la peur, la panique, l'inquiétude excessive, les tentatives de défense inefficaces ou non. Une troisième passion se rapporte au contrôle des émotions, aux démonstrations de pouvoir telles que blâmer les autres (personnes, nations) ou les choses, se livrer à des déclarations d'autorité trompeuses, se préoccuper de ses intérêts personnels ou nationaux au détriment de la satisfaction des intérêts généraux, inventer une théorie du complot, abuser de l'occasion pour acquérir un pouvoir politique, aller en guerre.
Nous sommes fortement dépendants des autres. En naissant dans notre monde, nous sommes physiquement et mentalement à la merci de nos parents ou d'autres individus qui nous sont chers pour de nombreuses années à venir. Avec la maturation, nous acquérons plus d'autonomie, mais même en tant qu'adultes, nous ne pouvons souvent pas faire grand-chose par nous-mêmes sans les autres. La plupart des entreprises humaines n'existeraient pas si nous ne coopérions pas. Notre vie est profondément sociale et culturelle.
Notre désir de nous attacher à nos parents ou à leurs substituts est très profond, tout comme notre désir de nous défendre lorsque nous sommes en danger. Que se passe-t-il lorsque les adultes concernés ne sont pas seulement utiles à leurs enfants - de sorte que les enfants en fassent l'expérience et les considèrent comme "bons", que se passe-t-il si les parents des enfants ou les personnes qui s'occupent d'eux sont aussi nuisibles ou "neutres" pour eux ? Que se passe-t-il si ces adultes les "aiment" et les "détestent", les attirent et les rejettent, s'occupent d'eux dans un certain sens et à un certain degré, mais les attaquent également et/ou les (ab)utilisent ou les ignorent sur le plan émotionnel, en particulier lorsque les changements sont incompréhensibles pour l'enfant et surviennent soudainement et de manière inattendue ? Comment les enfants doivent-ils vivre lorsqu'ils sont profondément affectés par des désirs contraires ? Comment peuvent-ils exister lorsque, guidés par des besoins d'attachement, ils sont fortement enclins à se rapprocher de ces personnes et lorsque, guidés par des besoins de protection, ils sont en même temps poussés à s'en éloigner ? Comment vivront-ils lorsqu'ils seront liés à des parents qui, dans leur expérience quotidienne, sont à la fois "bons" et "mauvais" ? Comment les enfants, confrontés à cette réalité incohérente, voire paradoxale, peuvent-ils donner un sens à leur vie et à leur Umwelt ?
Une solution typique, consiste à se diviser en deux ou plusieurs agents dissociatifs, chacun ayant sa propre expérience et sa propre idée de qui il est et de ce qu'est le monde. Une constellation commune est la suivante. En tant qu'agent dissociatif, l'enfant est guidé par le désir dans la vie quotidienne d'ignorer les réalités douloureuses, afin qu'il puisse sentir "mes parents sont bons". En tant qu'autre agent dissociatif, l'enfant est guidé par des besoins et des désirs protecteurs, ce qui implique "la reconnaissance" que ses parents sont des "choses" dangereuses. Et en tant que troisième agent, l'enfant est principalement guidé par le désir d'autonomie et d'autodétermination, le cas échéant aux dépens des autres, y compris des autres agents dissociatifs. Pour cet agent, les parents sont des modèles de pouvoir utiles.
Si cette solution peut permettre aux enfants en danger de préserver leur existence et de se développer, à certains égards, elle entraîne également des luttes internes et d'autres caractéristiques de traumatismes non réalisés (intégrés). Ces troubles peuvent persister pendant des décennies. La thérapie centrée sur le traumatisme doit donc être l'effort d'aider les patients à développer les actions nécessaires pour surmonter les passions, pour surmonter la trinité de l'ignorance dissociative, de la fragilité et du contrôle.

INTERVENANT(S)

Nijenhuis

> Ellert R.S

Ellert R.S. Nijenhuis, docteur, est psychologue, psychothérapeute et chercheur. Il s'est engagé dans le diagnostic et le traitement de patients gravement traumatisés pendant plus de trois décennies. Il a consacré sa carrière à enseigner et à écrire sur les thèmes de la dissociation et des troubles dissociatifs liés aux traumatismes. Il a initié et continue à être engagé dans des études biopsychologiques sur les troubles dissociatifs complexes. Nijenhuis est consultant chez Clienia Littenheid, en Suisse, et collabore avec plusieurs universités européennes. Ses publications théoriques, scientifiques et cliniques (voir www.enijenhuis.nl) comprennent le livre Somatoform Dissociation (Norton, New York). Avec Onno van der Hart et Kathy Steele, il a co-écrit le livre The Haunted Self : Structural Dissociation and the Treatment of Chronic Traumatization (Norton, New York) (Le Soi hanté: Dissociation structurelle et traitement de la dissociation chronique). Cet ouvrage a été traduit dans de nombreuses langues. Les deux premiers volumes de la récente trilogie de Nijenhuis, The Trinity of Trauma : Ignorance, Fragility, and Control (Vandenhoeck & Ruprecht, Göttingen), sont parus en 2015. Le troisième volume, Enactive Trauma Therapy, est sorti en avril 2017. En 2004, la Reine Béatrix des Pays-Bas l'a nommé Chevalier de l'Ordre du Lion néerlandais pour sa contribution exceptionnelle à l'étude et au traitement des personnes souffrant de traumatismes chroniques. Nijenhuis a été l'un des fondateurs de la Société européenne pour le traumatisme et la dissociation. La Société internationale pour l'étude des traumatismes et de la dissociation lui a décerné plusieurs prix, dont le Lifetime Achievement Award.

AGENDA

  • Formation : Intégration du Cycle de la Vie - Niveau 1
    • 01 et 02 mars 2021 à 75006 Paris
    • animée par Joanna Smith   
    • 24 et 25 mars 2021 à 75006 Paris
    • animée par Caroline Madelin Porte    Je m'inscris
  • Formation : Intégration du Cycle de la Vie - Niveau 2
    • 29 et 30 Mars 2021 à 75006 Paris
    • animée par Laure Mann    
    • 29 et 30 avril 2021 à 75006 Paris
    • animée par Caroline Madelin Porte    Je m'inscris

Tout l'agenda >>